français
english
deutsch
 


Eco Guide du Materiel en montagne
Social
Environnement
Eco-conception
 

Rider responsable !

Si tu t'es déjà posé devant une veste ou une paire de ski en te demandant si sa fabrication répondait aux valeurs éthiques et environnementales qui te sont chères, et bien tu te poses les mêmes questions que nous.
On commence par se demander ce que veulent dire les petits signes sur l'étiquette de son t-shirt, et on se retrouve à discuter avec notre vendeur sur l'origine, les conditions sociales et environnementales dans lesquelles il a été produit... et on finit par réfléchir à un nouveau mode de consommation ou d'utilisation des produits !

Nous te proposons ici un condensé des connaissances accumulées par Mountain Riders.
Tout au long du guide tu trouveras comment les fabricants et les marques peuvent et savent réduire les impacts environnementaux et garantir un niveau social élevé des travailleurs tout au long de la chaine de production.


L'Eco Guide, comment ça marche ?


Yeti

L'Eco Guide est ouvert à toutes les marques de matériel de montagne. Nous souhaitons y présenter des actions innovantes et concrètes, promouvoir l'idée que même dans une activité aussi polluante que la production de skis, de snowboards, de vêtements et d'accessoires de sport il est possible d'agir, de réduire son impact et de rester une entreprise rentable.
Le ski vert n'existe pas : une chose est sûre nous ne sommes pas près de faire pousser des fraises sur notre vieux matériel de montagne que nous aurons mis dans le compost au fond du jardin. Aussi, la présence d'une marque dans ce guide ne signifie pas qu'elle est irréprochable mais simplement qu'elle a répondu à l'enquête de Mountain Riders menée cet été auprès de 200 marques.
Dans le guide, vous ne trouverez pas de classement des marques mais un constat d'avancement de la prise en compte du développement durable chez les fabricants. Ce constat débute par une volonté de transparence sur les actions engagées, tout en gardant à l'esprit que la production de biens de consommation a un impact sur l'environnement.
En présentant ici ces actions, nous souhaitons faciliter la généralisation de ces pratiques positives et réunir tous les acteurs du marché vers un modèle alliant rentabilité, équité sociale et respect de l'environnement.

Nous souhaitons que cette nouvelle édition reste une base de travail, d'accompagnement et d'information entre consom'acteurs et professionnels, pour qu'ensemble nous donnions sens et cohérence à nos activités de montagne.


Les marques et le développement durable : état des lieux 2012


Image


Les marques et le développement durable : les grands chantiers de demain


Social :

  • 33% des marques mettent à disposition des clients des informations sur les conditions dans lesquelles les produits sont fabriqués et la signification des labels obtenus contre 18% en 2010.
  • Cependant, à peine 9% communiquent sur les filières de production et la provenance et la traçabilité des produits.
Dans les deux cas, la seule information qui est toujours disponible c'est le prix. Mais ce n'est pas suffisant pour faire un choix responsable. A nous de réclamer auprès de nos détaillants et fabricants des informations différentes.



Environnement :

  • Plus de 50% des marques travaillent avec des fournisseurs ou sous traitants possédant des labels environnementaux ou ayant mis en place des actions environnementales, soit deux fois plus qu'en 2010. Des progrès doivent être faits notamment dans l'audit des fournisseurs afin de vérifier la bonne application des actions environnementales et le respect des exigences du label.
La production est l'étape où les marques peuvent agir le plus facilement pour réduire leur impact environnemental, comme donneur d'ordre ou comme propriétaire de l'outil de production.



Eco conception :

  • Aujourd'hui de nombreuses marques proposent des produits contenant des matières premières renouvelables/recyclées/recyclables. Malheureusement cela ne concerne souvent qu'une partie de la production : dans un tiers des cas, ces produits représentent plus de 25% du volume de leur production.
  • Alors que la question de la gestion des déchets et du traitement des produits en fin de vie se posent de plus en plus, moins de 50% des marques interrogées travaillent sur une solution de fin de vie ou ont mis en place un programme de récupération ou de collecte des produits usagés pour la revalorisation. Pourtant, de nombreuses solutions existent !



Claire Dardenne
pour Mountain Riders


Aidez nous à améliorer le Guide !
Suggestions, remarques, critiques; toutes les propositions constructives sont les bienvenues.
Contact ecoguide-materiel@mountain-riders.org