Courchevel

  • Date : 06 Juin 2009
  • Contact : Association man of the Day
    Maryvonne Chevallier
    06.24.51.26.60
    04.79.08.44.49
    marieman@hotmail.fr


    Mairie de Courchevel
    Corinne Ruiz
    Chargée de mission Développement Durable
    Commune de Saint-Bon Courchevel
    Ligne directe : 04.79.08.48.82 (poste 127)

  • Mail : corinne.ruiz@mairie-courchevel.com
  • Lien : http://www.courchevel.com/
  • Lieu : Courchevel 1850



BILAN

Samedi 6 juin 2009, l’association MAN OF THE DAY organisait une journée de
ramassage des déchets sur les pistes et sous les remontées mécaniques de Courchevel
1850. L’association était soutenue sur un plan logistique par la commune de Saint-Bon
Courchevel (prêt de véhicules, sacs poubelles,...) et la S3V (prêt d’une salle hors sac,
gants...), et sur un plan promotionnel par Mountain Riders.
Au cours de cette matinée conviviale et très bien organisée, plus de 60 volontaires
courageux se sont mobilisés, repartis sur 6 itinéraires.
Près de 800 kilos de déchets ont été retrouvés sur les pistes. Pour mener une action
vraiment aboutie, l’association a souhaité trier ces déchets : environ 100 kilos de
recyclables (bouteilles verre et plastique, canettes), 400 kilos non recyclables (mégots
restes de poubelles, câbles électrique..) et 300 kilos d’encombrant (ferraille, déchets de
chantier, palettes de bois, luges en plastique...).
Autant de détritus préjudiciables à la faune et à la flore.
La montagne est un milieu très fragile !
L’altitude, les températures très basses et les longues périodes de gel prolongent la
durée de vie des déchets. Au dessus de 3000m une bouteille mettra des siècles à se
dégrader !
Dans ce climat difficile, les animaux sont plus fragiles et résistent encore moins à la
pollution de l’homme.
Quelles conséquences à la fonte des neiges ?
- Intoxication de la faune sauvage et domestique : renard, chevreuil, vache ingèrent
les déchets en cours de décomposition, pouvant entraîner la mort de l’animal. On
trouve du plastique dans des crottes de renard et des mégots dans les intestins de
truite !
- Pollution de l’eau : mégots, papiers, emballages plastiques se retrouvent dans les
torrents et polluent l’eau par leur substance chimique... jusqu’à l’océan !
- Pollution des sols : les déchets se dégradent et s’infiltrent dans les sols des
pâturages que les vaches et brebis broutent, polluant ainsi la chaîne alimentaire
jusqu’à l’homme.
Que faire ?
Les bénévoles ont été étonnés de la quantité de déchets ramassés, notamment par la
quantité de mégots. Pourtant, des gestes simples à appliquer peuvent éviter cette
pollution, comme de garder ses déchets dans un sac et de les jeter dans une poubelle de
tri une fois chez soi ou de ranger ses mégots dans un cendrier de poche.
Enfin, vers midi, les bénévoles se sont retrouvés aux Verdons autour d’un pique
nique bien mérité offert par l’association Man of The Day.