En action

Des déchets en montagne au gaspillage alimentaire

450 milliards… Impressionnant n’est-ce pas ?  Il s’agit du nombre d’emballages, qui chaque année  se retrouvent sur le marché européen ! 

 

Haltes aux déchets !

 

Aujourd’hui, une prise de conscience écologique et environnementale globale grandit de plus en plus. Mais, il reste un domaine où nous faisons encore beaucoup d’erreur et où nos yeux restent clos : les déchets. Est-ce parce qu’une fois dans une poubelle nous ne les voyons plus et nous les oublions, ou encore parce qu’ils sont le reflet de notre mode de vie actuel ? Il n’est pas aisé de répondre à cette vaste problématique. Il n’empêche, que sur ces 450 milliards d’emballages bien trop se retrouvent dans la nature et ne sont pas traités par les organismes qui en ont la charge.

Chaque année Mountain Riders coordonne la campagne de ramassage des déchets en territoire de montagne, nommé communément les Mountain Days, afin d’essayer d’éveiller les consciences sur ce vaste problème. Les Mountain Days tentent de regrouper un maximum de ramassages sous un même ensemble permettant ainsi de réaliser chaque année un bilan le plus significatif et représentatif possible. Lors de ces journées, les bénévoles et participants sont sensibilisés à l’écocitoyenneté en montagne et plus particulièrement à la réduction des déchets à la source, alors…

Comment réduire ces déchets à la source ? Il existe de nombreux moyens de réduire sa production de détritus que l’on soit en vacances ou chez soi, comme l’utilisation de gourdes plutôt que de bouteilles plastiques jetables.  Il est vrai que les bouteilles sont recyclables et donc, elles peuvent avoir une seconde utilisation mais il ne faut pas oublier que même si le recyclage des déchets est une bonne chose, la réutilisation de nos produits est encore mieux !

Une autre solution est de profiter des circuits courts de plus en plus importants dans notre pays. L’inscription dans une Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne (AMAP), ou encore, l’achat de produits dans les coopératives permet d’œuvrer dans une véritable optique de développement durable. Pour les collectivités, la mise en place d’un marché de produits frais et locaux permet d’approvisionner le territoire en produits de proximité et de connecter les consommateurs et les producteurs. De plus, la présence d’un marché crée une plus grande valeur ajoutée locale économique et sociale. En effet, la consommation de produits locaux entraîne des retombées économiques locales bénéfiques et permet la création d’emplois. Elle contribue également au dynamisme économique des localités et des régions ;  puisqu’elles s’approvisionnent davantage localement, leurs dépenses sont réinvesties à l’intérieur de la communauté.*

 

Il existe aussi des associations, dont le but est la réutilisation et la réduction des déchets.  Nous pouvons citer l’exemple concret de « L’Association de Lutte Contre le Gaspillage » aux Rousses, station Flocon Vert, qui organise le tri des déchets auprès des acteurs publics ou privés de la station des Rousses, avec du personnel en réinsertion !

A vos agendas
02 May 2017 / Ecole Chambéry-le-Vieux

Intervention "Sauvons Robert"

Projet mené dans le cadre de la convention pluri-annuelle avec Chambéry métropole, sur le thème "Climat, énergie, changement climatique". Public : CM1-CM2

+ Lire la suite
04 May 2017 / St Jean de Maurienne (73)

Intervention collège de Maurienne - Club envrionnement

Depuis 5 ans, nous intervenons au collège de Maurienne pour l'accompagner dans la démarche Eco-collège (http://www.eco-ecole.org/). Labellisé depuis 3 ans, le rôle de Mountain Riders est d'animer le club environnement du collège (appelé le club RECRE), afin de faire émerger les représentations des élèves, les envies d'actions, de sorties-rencontres avec des acteurs du territoire. Les mots d'ordre sont : plaisir / convivialité / vivre une expérience En partenariat avec l'Espace jeunes de St Jean de Maurienne

+ Lire la suite
Newsletter

Abonné et informé